Logo_Approches-Blog-2

Anticiper les cygnes noirs

Au Ier siècle, l’écrivain latin Juvénal écrivait « rara avis in terris nigroque simillima cygno », qui signifie « un oiseau rare dans le pays, rare comme un cygne noir ». Cette expression exprimait jusqu’au XVIème siècle un élément tellement rare qu’il était impossible. Or, en 1697, une expédition allemande découvre en Australie Occidentale l’existence des Cygnus atratus, des cygnes noirs.

Conceptualisé par le philosophe Nassim Nicholas Taleb, les événements « cygne noir » répondent à trois caractéristiques :

  1. Un impact considérable de la part d’un événement hautement improbable,
  2. Un biais cognitif qui laisse croire qu’un événement ne peut pas se produire,
  3. Rétrospectivement, nous sommes capables de voir les signaux auraient pu nous avertir de la possibilité de cet événement.

cygne-noir-solution-approches

Comment anticiper un cygne noir ?

Plusieurs techniques doivent permettre d’anticiper les événements ayant un fort impact sur l’entreprise.

D’une part, l’entreprise doit chercher à connaître les risques pour s’en prémunir. Le risk management permet de limiter le risque ou, à défaut, son impact possible sur l’entreprise. L’objectif de cette démarche est de développer des stratégies immédiatement mobilisables par l’entreprise.

D’autre part, entretenir sa capacité d’étonnement : sur un trajet même habituel, lorsque la voiture est en route, il est aussi nécessaire de s’assurer du niveau de carburant que de la pertinence du chemin anticipé. De nouvelles routes peuvent avoir émergé, des ponts peuvent devenir incertains et un accident peut inciter à faire un détour. Conserver ce regard curieux et ouvert est la première étape pour être capable d’entrevoir ces événements.

Enfin, une veille régulière et structurée doit permettre de se positionner vis-à-vis de ses concurrents en ayant en tête leurs choix stratégiques.

Consultez notre site pour connaitre les possibilités d’accompagnement en stratégie d’entreprise et notamment en veille économique, technologique et concurrentielle.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *