Logo_Approches-Blog-2

Retours d’expérience sur les pratiques de financement des start-up

Les start-up se financent plus souvent auprès des entreprises de capital-risque, et lèvent des capitaux plus importants.

La tendance est à des levées de fonds moins fréquentes, pour de plus gros montants.

Les premières levées se font à la préférence des Business Angels bien que la tendance soit à la baisse (de 59 à 50% de baisse en 2 ans).

En France, les régions à forte culture ou histoire industrielle sont en pôle position sur le capital risque. La culture de prise de risque à destination de l’économie privée étant acquise dans les usages. Les autres régions ont recours aux incubateurs, prêts d’honneur pour l’amorçage pour de trop faible montant.

A cela s’ajoute, le manque d’expérience, voir de formation des nouveaux dirigeants à la gouvernance avec un actionnariat. L’apprentissage sans conseil, ni partage d’expérience relève du parcours du combattant. Quelques clubs de dirigeants aident à entretenir des liens de proximité où il est possible d’exprimer ses questions, ses besoins, ses doutes. Là encore le dirigeant est souvent bien seul.

Le timing et la réussite d’une levée de fonds tiennent à une équipe qui va préparer l’entreprise et le dirigeant à cette ouverture de capital. Avocat d’affaire, conseil en investissement financier, fiscaliste, expert-comptable sont alors les partenaires du dirigeant dans cet exercice de style. Elle facilitera le basculement vers une nouvelle organisation et une nouvelle gouvernance, et restera présente jusqu’à la sortie de l’investisseur.

Découvrez l’ensemble des prestations d’APPROCHES Business Consulting, cabinet conseil spécialiste en solutions de financement

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *